Le Maine Libre Une cheffe d’orchestre de renommée internationale rencontre les écoliers

10/10/2018

 

Les 105 élèves de l’école de Saint-Corneille (CP au CM2) ont reçu en classe la cheffe d’orchestre de renommée internationale, Claire Gibault. ils sont ensuite allées la voir répéter le spectacle « Paris Mozart Orchestra » au Mans, dans le cadre des Automnales

 

« Une star pour les élèves »

En classe, Claire Gibault a fait découvrir son métier aux enfants en s’appuyant sur un diaporama. « Tout était expliqué : l’importance de la gestuelle, le rôle de la main droite (pour le rythme) et de la main gauche (la main du coeur pour les sentiments), la composition et l’organisation d’un orchestre symphonique, les familles d’instruments qui le composent. Il a également été question de Mozart », explique Fabrice Louvet, le directeur de l’école. Il ajoute que « les élèves ont travaillé en amont pour préparer cette visite. Ils ont été très impressionnés de recevoir cette grande cheffe d’orchestre, une star à leur yeux, de découvrir sa baguette prolongement de sa main qui a le pouvoir de diriger tant de musiciens »

 

Questions nombreuses

Claire Gibault s’est ensuite prêtée au jeu des questions-réponses, des plus pointues aux plus indiscrètes. Florilège : « À quel âge avez-vous commencé à diriger ? Quand serez-vous à la retraite ? Avez-vous beaucoup voyagé ? Est-ce qu’il y a beaucoup de femmes cheffes d’orchestre ? »
« J’ai débuté vers 13-14 ans. Quant à la retraite, tous les artistes exercent une passion et tant que la santé le permet, il n’y a pas de raison d’arrêter. Il faut savoir se ménager pour éviter le tennis-elbow (douleur au courd) », à répondu la cheffe, qui a dirigé à Tokyo, New-York, Milan, Berlin, Paris. Elle a précise que « les femmes cheffe d’orchestre sont environ 200 pour 2 000 hommes ».