Created with Snap

Scénographies d'EdwardHopper

Le projet d’éducation artistique et culturelle du Paris Mozart Orchestra pour la saison 2013-2014 est un mélologue de la compositrice Graciane Finzi, Scénographies d’Edward Hopper, d’après le roman Soleil dans une pièce vide de Claude Esteban et dix tableaux d’Edward Hopper.

  • Scénographiesd'Edward
    Hopper

    « Les tableaux d’Edward Hopper sont une remarquable source d’inspiration pour un compositeur. Depuis de longues années, j’aime cette peinture, j’aime les non-dits, l’incommunicabilité des personnages, les éclairages particuliers. L’aventure a commencé avec le livre de Claude Esteban, « Soleil dans une pièce vide ». Il a choisi de « raconter » 47 tableaux. J’en ai choisi 10 en fonction bien-sûr de l’émotion que je pouvais ressentir mais aussi des courtes histoires que raconte Claude Esteban en pénétrant dans la vie de ces personnages ou paysages toujours énigmatiques. Edward Hopper peint la solitude des êtres : un bar la nuit où il ne se passe rien ; des gens au soleil ; une jeune femme seule dans un train ; une maison au bord de la voie ferrée digne d’un film de Hitchcock ; une jeune fille sur un perron dont on ne peut définir ce qu’elle attend, ni dans quel état d’âme elle se trouve ; une autre, appliquée et démodée, dont on pense qu’elle vieillira avec sa machine à coudre… Edward Hopper est considéré comme le peintre de la vie américaine. Il m’a semblé important de ne pas « illustrer » musicalement ces moments de vie mais de simplement m’en inspirer. » Graciane Finzi

  • LaParticipation
    co-créative des élèves

    Les élèves ont la possibilité de participer activement au projet en préparant un chant choral (« Habanera » extrait de Carmen de Bizet, arrangé pour ce projet par Graciane Finzi), qu’ils  interpréteront accompagnés par les musiciens du Paris Mozart Orchestra.

     

    Un atelier d’écriture et un jury littéraire sont également proposés : accompagnés de leurs professeurs, les élèves participeront à la rédaction de  textes-commentaires sur des tableaux d’Edward Hopper. Les meilleurs textes seront sélectionnés par les élèves eux-mêmes,  intégrés dans la pièce de Graciane Finzi et lus par la récitante lors du concert de l’orchestre dans l’établissement.

LesArtistes

  • GracianeFinzi

    Graciane Finzi

    Graciane Finzi est née dans une famille de musiciens. Après des études au conservatoire de Casablanca, sa ville natale, Graciane Finzi entre au CNSMDP – où elle obtient de nombreux prix dont ceux d’harmonie, contrepoint, fugue et composition – avant d’y être nommée professeur en 1979. En 1982 elle obtient le Grand Prix de la Promotion Symphonique de la SACEM, en 1989 le Prix Georges Enesco, et son opéra Pauvre Assassin est couronné du Prix de la SACD en 1992. En 2001 elle se voit décerner le Grand Prix de la SACEM pour l’ensemble de son œuvre ; en 2006 l’Institut de France lui attribue le Prix Chartier ; en 2013 la SACD lui décerne le Prix Musique. Compositeur en résidence à l’Orchestre National de Lille de 2001 à 2003, elle a été compositeur invité du Festival Européen des Jeunes Talents qui a eu lieu aux Archives Nationales à Paris en juillet 2013. Le répertoire de Graciane Finzi se compose d’une centaine d’œuvres et de sept opéras. Graciane Finzi utilise les instruments, qu’il s’agisse de masses orchestrales ou de solistes, en tenant compte de leur individualité, puis les unit par groupes juxtaposés dont chacun possède son propre dynamisme, ses pulsions, sa couleur, son rythme de vie, multipliant ainsi les parties réelles. La multiplicité des couches sonores va s’organiser pour former des harmonies géantes et des couleurs insoupçonnées. Dans un langage moderne qui utilise des progressions harmoniques et chromatiques hors de la tonalité, elle établit des pôles d’attraction entre les notes.

  • EdwardHopper

    Edward Hopper

    Edward Hopper, né le 22 juillet 1882 à Nyack dans l’État de New York et mort le 15 mai 1967 à New York, est un peintre et graveur américain, qui exerça essentiellement son art à New York, où il avait son atelier. Il est considéré comme l’un des représentants du naturalisme ou de la scène américaine, parce qu’il peignait la vie quotidienne des classes moyennes. Au début de sa carrière, il représenta des scènes parisiennes avant de se consacrer aux paysages américains et de devenir un témoin attentif des mutations sociales aux États-Unis. Il produisit beaucoup d’huiles sur toile, mais travailla également sur des affiches, des gravures en eau-forte et des aquarelles. Une grande partie de l’œuvre de Hopper exprime la nostalgie d’une Amérique passée, ainsi que le conflit entre nature et monde moderne. Ses personnages sont le plus souvent esseulés et mélancoliques.

     

    « Le grand art est l’expression extérieure de la vie intérieure de l’artiste qui s’incarne dans sa vision personnelle du monde. L’invention la plus habile ne pourra remplacer l’élément essentiel de l’imagination. »

    Edward Hopper

  • LesBahuts

    Académie de Créteil

    Collège Louis Braille, Esbly (77)

    Lycée Jean Vilar, Meaux (77)

    Lycée Suger, Saint-Denis (93)

    Collège Jean Lurçat, Saint-Denis (93)

    Collège Françoise Giroud, Vincennes (94)

     

    Académie de Versailles

    Lycée René Cassin , Arpajon (91)

    Lycée Robert Doisneau, Corbeil-Essonnes (91)

    Collège Youri Gagarine, Trappes (78)

    Collège Gassicourt, Mantes-la Jolie (78)

    Collège Pasteur, Mantes-la-Jolie (78)

  • Lesconcerts

    13 décembre 2013
    Collège Jean Lurcat, Saint-Denis
    16 décembre 2013
    Lycée René Cassin, Arpajon
    19 décembre 2013
    Collège Youri Gagarine, Trappes
    20 mars 2014
    Lycée Robert Doisneau, Corbeil-Essonnes
    24 mars 2014
    Théâtre des Célestins, Lyon
    27 mars 2014
    Lycée Suger, Saint-Denis
    04 avril 2014
    Collège Louis Braille, Esbly
    07 avril 2014
    Collège Pasteur, Mantes-la-Jolie
    Collège Gassicourt, Mantes-la-Jolie
    08 avril 2014
    Collège Françoise Giroud, Vincennes
    11 avril 2014
    Lycée Jean Vilar, Meaux
    15 avril 2015
    Cité de la Musique, Paris

LeBlog
ODMB

18/09/2018
Un Orchestre dans mon Bahut : Un projet en constante évolution

Vendredi 14 septembre se tenait la réunion de rentrée d’Un Orchestre dans mon bahut. De nombreux enseignants des établissements partenaires ont répondu présent, l’occasion pour eux de se familiariser avec les initiatives inédites de Claire Gibault et de toute l’équipe du PMO.

Voir toutes les actualités
10/09/2018
Le PMO fait sa rentrée

Ce lundi 3 septembre, le Paris Mozart Orchestra participait à la « Rentrée en Musique » dans plusieurs établissements scolaires de la région parisienne. Initiée l’an dernier par le Ministère de l’Education Nationale et le Ministère de la Culture, cette démarche de rencontres entre artistes et nouveaux élèves d’écoles élémentaires, collèges et lycées vivait sa 2ème édition cette année.

Voir toutes les actualités
13/06/2018
Un Orchestre dans mon Bahut
Concert au lycée Cugnot

Du lycée Cugnot à la Cité de la Musique… Pygmalion et Galatée inspirent les élèves du lycée professionnel de la carrosserie. Retour sur une belle journée de concert en présence de Sandrine Revel et Philippe Hersant

Voir toutes les actualités
27/02/2018
Création musicale
Le mélologue du lycée Mozart

Un piano, une batterie, 3 guitares, 1 basse et des percussions au milieu des pupitres du Paris Mozart Orchestra ! Voici la distribution du mélologue écrit et composé par des lycéens du lycée Mozart du Blanc-Mesnil, créé le 19 janvier au Théâtre du Blanc-Mesnil à l’occasion du concert pédagogique pour Un Orchestre dans mon Bahut.

Voir toutes les actualités
25/01/2018
Le collège Saint-Didier
vivier de la diversité !

Percussions corporelles et roman-photo autour du mythe de Pygmalion : voici quelques idées créatives des collégiens de Saint-Didier à Villiers-le-Bel qui participent pour la première année à Un Orchestre dans mon Bahut

Voir toutes les actualités