L’invitation au voyage

Le programme d’éducation artistique du Paris Mozart Orchestra de la saison 2016|2017 est un mélologue, pièce musicale mêlant littérature et musique, commandé à la compositrice Edith Canat de Chizy autour de l’oeuvre et de la correspondance de Nicolas de Staël.

Nicolas de Staël dans son atelier rue Gauguet, Paris, 1954 © Ministère de la Culture

Staël, peindre l’inaccessible…

Edith CANAT DE CHIZY

Mélologue pour récitant et ensemble instrumental
Quintette à cordes, flûte, hautbois, clarinette, clarinette basse et trombone
Tableaux et correspondance de Nicolas de Staël
Récitants : Tony Harrisson, Natalie Dessay, Suliane Brahim, Julien Frison

 

Lundi 6 mars 2017 | 14h30
Création mondiale à la Philharmonie de Paris
Concert réservé aux établissements scolaires
Paris Mozart Orchestra
Natalie Dessay récitante
Claire Gibault direction

Concert avec projections de tableaux de Nicolas de Staël (conception visuelle de Pierre Dupouey)

Dimanche 2 avril 2017 | 17h00
Après-midi Musical, salle Rossini (Paris 9e)
Paris Mozart Orchestra
Natalie Dessay récitante
Claire Gibault direction

Concert avec projections de tableaux de Nicolas de Staël (conception visuelle de Pierre Dupouey)

Staël : Peindre l’inaccessible  (2016)

Edith Canat de Chizy : « J’ai réuni ici huit thèmes caractéristiques de la peinture de Nicolas de Staël, mais aussi de son parcours, ses découvertes, ses enthousiasmes : Voyage, Couleur, Ciels, Lumière, Mouvement, Musique, Espace, Inachevé. Deux aspects contradictoires de son caractère m’ont particulièrement frappée et ont imprégné mon écriture musicale : une sombre inquiétude habitait Nicolas de Staël comme une sourde menace et l’amènera à cette fin tragique. A l’autre extrême, le goût du voyage, du mouvement, de l’imprévu, du jaillissement, de la vibration des formes. Les extraits de ses lettres font mieux connaître ceux qui l’ont accompagné tout au long de sa vie : ses parents adoptifs, M. et Mme Fricero, son biographe, Pierre Lecuire, Jean Bauret, industriel, collectionneur, un des amis les plus fidèles de Staël jusqu’à sa mort, Jacques Dubourg, son galeriste, Françoise de Staël, sa seconde épouse, Olga de Staël, sa sœur cadette, René Char, poète, ami et confident, Douglas Cooper, historien d’art et collectionneur anglais, Théodore Schempp, dit Ted, marchand de tableaux américain qui le fit connaître aux Etats-Unis, Jeanne Polge, sa dernière passion. »
« Peindre et écrire : deux activités qui semblent indissociables dans l’esprit de Nicolas de Staël. » (Thomas Augais)

Découvrez l’itinéraire de Nicolas de Staël à travers sa peinture :

Une œuvre en co-création

Un travail de co-création est proposé aux professeurs et élèves des collèges et lycées partenaires Un Orchestre dans mon Bahut :
L’écriture de lettres/emails
en se basant sur la correspondance de Nicolas de Staël avec son père, René Char etc.
La participation musicale au choix et en relation avec les voyages de Nicolas de Staël, de la Russie (où il est né) à l’Afrique du Nord où il a beaucoup aimé voyager.
La conception d’animations numériques, de photographies, de dessins, de peintures, de collages, de films en relation avec les thèmes et l’atmosphère des tableaux de Nicolas de Staël : le port, la plage, le match de foot, le concert etc.

Télécharger le dossier pédagogique


Un orchestre dans mon bahut : la musique… par AcademiedeCreteil

Les étapes du projet

1) Rencontre avec les équipes pédagogiques et Claire Gibault organisée de septembre à octobre

2) Préparation avec les collégiens et les lycéens de novembre à janvier : Claire Gibault se rend dans chaque établissement pour présenter le métier de chef d’orchestre et l’oeuvre d’Edith Canat de Chizy

3) Concert in situ de l’orchestre qui passe toute la journée dans chaque établissement

4) Invitation dans une institution culturelle parisienne pour un concert du Paris Mozart Orchestra, qui leur est dédié

 

Edith Canat de Chizy

Edith Canat de Chizy

Tout en poursuivant des études d’Art et d’Archélogie et de Philosophie à la Sorbonne, Edith Canat de Chizy obtient successivement six premiers prix au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, dont celui de composition. Elle s’initie à l’électroacoustique au Conservatoire et au Groupe de Recherches Musicales. Elève d’Ivo Malec, elle fait en 1983 la rencontre décisive de Maurice Ohana à qui elle consacrera avec François Porcile une monographie en 2005 aux Ed. Fayard. Dans l’œuvre de cette violoniste de formation, qui comporte à ce jour plus de soixante dix opus, la musique concertante occupe une place de choix : Moïra, concerto pour violoncelle, primé en 1999 au Concours Prince Pierre de Monaco ; l’année suivante, Exultet, concerto pour violon créé en 1995 par Laurent Korcia, est nominé aux Victoires de la Musique ; Les Rayons du Jour, concerto pour alto, créé en février 2005 par Ana Bela Chaves et l’Orchestre de Paris dirigé par Christoph Eschenbach.

Parmi ses œuvres marquantes, pour la plupart commanditées par l’Etat, Radio-France, l’Orchestre de Paris, l’IRCAM, des ensembles tels que Musicatreize, les Solistes XXI, le Nederlands Kamerkoor, Sequenza 9.3, Accentus, TM+…, on notera particulièrement ses pièces vocales, ses œuvres pour cordes, notamment ses trois quatuors, et ses pièces symphoniques dont Omen, créée en octobre 2006 par l’Orchestre National de France, et Pierre d’Eclair, créé en mars 2011 par l’Orchestre National de Lyon, ainsi qu’Over the sea, sa première œuvre avec dispositif électronique créée le 11 mai 2012.

Elle a été plusieurs fois en résidence, notamment au Festival de Besançon où sa pièce pour grand orchestre Times a été imposée à la finale du Concours International des Jeunes Chefs d’Orchestre 2009, et créée par le BBC Symphony Orchestra.

De nombreuses distinctions sont venues couronner son œuvre : Prix de la Tribune Internationale des Compositeurs (pour Yell, en 1990), Prix Paul-Louis Weiller de l’Académie des Beaux-Arts (1992), Coup de cœur de l’Académie Charles Cros pour son CD Moving, plusieurs prix décernés par la SACEM dont le Grand Prix de la Musique Symphonique en 2004.

Nommée Chevalier des Arts et Lettres en 1994, Officier de l’Ordre National du Mérite en 2012, élue à l’Académie des Beaux-Arts en 2005, Edith Canat de Chizy est la première femme compositeur à être reçue à l’Institut de France. Elle enseigne la composition au CNR de Paris depuis 2007. En janvier 2008, Edith Canat de Chizy est nommée Chevalier de la Légion d’Honneur. En 2016, l’Académie Charles Cros lui attribue le Grand Prix du Président de la République pour l’ensemble de son œuvre à l’occasion de la sortie de son CD « Over the sea » édité par le label Fy-Solstice. L’Académie des Beaux-Arts a élu Edith Canat de Chizy, membre de la section de composition musicale, présidente de l’Académie pour l’année 2017.

Les établissements partenaires

Académie de Créteil

Lycée Jean Vilar, Meaux (77)
Collège Louis Braille, Esbly (77)
Collège Stéphane Hessel, Saint-Germain-sur-Morin (77)
Collège du Moulin à Vent, Thorigny-sur-Marne (77)
Lycée Suger, Saint-Denis (93)
Lycée Condorcet, Montreuil (93)
Lycée Clemenceau, Villemomble (93)
Lycée Mozart, Le Blanc-Mesnil (93)

Académie de Versailles

Collège de Gassicourt, Mantes-la-Jolie (78)
Collège Pasteur, Mantes-la-Jolie (78)
Lycée René Cassin, Arpajon (91)
Lycée Robert Doisneau, Corbeil-Essonnes (91)
Collège Condorcet, Dourdan (91)
Lycée Daniel Balavoine, Bois-Colombes (92)
Lycée Paul Painlevé, Courbevoie (92)
Collège Les Touleuses, Cergy-Pontoise (95)
Collège Montaigne, Goussainville (95)

Dates des concerts pédagogiques

Lycée René Cassin, Arpajon : 1er décembre 2016

Collège Montaigne, Goussainville : 5 décembre 2016

Lycée Jean Vilar, Meaux : 12 janvier 2017

Lycée Clémenceau, Villemomble : 20 janvier 2017

Collège Condorcet, Dourdan : 23 janvier 2017

Lycée Robert Doisneau, Corbeil-Essonnes : 27 janvier 2017

Lycée Suger, Saint-Denis : 30 janvier 2017

Collège Les Touleuses, Cergy : 9 mars 2017

Collège du Moulin à vent, Thorigny-sur-Marne : 10 mars 2017

Lycée Paul Painlevé, Courbevoie : 13 mars 2017

Collège Stéphane Hessel, Saint-Germain-sur-Morin : 16 mars 2017

Lycée Daniel Balavoine, Bois-Colombes : 17 mars 2017

Collège Louis Braille, Esbly : 27 mars 2017

Lycée Condorcet, Montreuil : 30 mars 2017

Lycée Mozart, Le Blanc-Mesnil : 24 avril 2017

Collège de Gassicourt, Mantes-la-Jolie : 27 avril 2017

Collège Pasteur, Mantes-la-Jolie : 27 avril 2017

 

CONTACT

Suivre le projet sur la page Facebook 

Nous contacter par mail