Un premier concert humainement et artistiquement riche Tous artistes

Lundi 13 janvier s’est déroulé le premier concert de l’année dans le cadre d’Orchestre Au Bahut. Le premier également dans le cadre de notre résidence à Villemomble. Le Lycée Georges Clemenceau a ouvert ses portes pour accueillir le Paris Mozart Orchestra à l’occasion d’une journée chargée en émotions : « Ariane et le Minotaure » s’est offert pour la première fois aux scolaires. Le minotaure, incarné par Birane Ba de la Comédie Française ;  Ariane, à qui Makeda Monnet a prêté sa voix, ainsi que les douze musiciens de l’orchestre accompagnés par leur cheffe Claire Gibault se sont installés dans le  gymnase du lycée.

 

Les élèves de grande section de l’école maternelle Saint-Exupéry ainsi que les classes élémentaires de l’école primaire Saint-Exupéry de Villemomble, se sont joints aux 2nde 2 et 9 du lycée Clemenceau. Lycéens et écoliers furent à la fois acteurs et spectateurs.

 

Deux concerts ont rythmé la journée, chacun précédé d’un échange avec les élèves motivé par un jeu : deviner par la musique ce qu’éprouve le minotaure. « Il repense à sa première victime » s’écrie une élève de grande section. Les plus petits s’exclament de manière spontanée : « le minotaure il veut les manger » , « le minotaure est triste ». Certains ont pu toucher de près des instruments imposants tels que la harpe ou des percussions sud-américaines, des bongos, sous l’oeil ravi des musiciens en question, heureux de présenter leur instrument.

 

Un jury littéraire a révélé les plus beaux sonnets écrits par les élèves de 2nde 2 et 9 de la classe d’Aurore Boguet : Ilias Paquemar et Aureliu Stroiu, les grands gagnants, furent sincèrement touchés d’entendre leurs textes lus par Birane, comédien confirmé. Lecture accompagnée de l’Octuor de Schubert : « La musique était bien choisie, comme si vous aviez deviné ce que j’ai ressenti » confie Ilias ;  » Le récitant a lu le texte avec la manière dont je le souhaitais. »

 

Les deux lectures du mélologue, celle du matin et celle de l’après- midi, ont toutes deux ému l’auditoire qui fut en admiration devant la qualité vocale et instrumentale  des artistes :  » elle a une voix descendue du ciel » a glissé une élève de 2nde2 à propos de Makeda Monnet.

 

Les artistes du mélologue ont su toucher le public captivé par la beauté et la richesse de cette oeuvre. Les élèves ont eux- mêmes donné de la voix pour chanter aux côtés d’Ariane les trois parties chorales, moments clés de l’oeuvre : « le choeur des étoiles » , « le choeur à la lune » et le « choeur de la mort ».

 

Cette belle journée a littéralement fini en beauté, avec un message fort délivré par les élèves de  2nde qui avaient préparé une « surprise » pour les artistes. « On a tous son minotaure », texte écrit par Bertille Bricou et Capucine Durand, a rappelé et souligné l’importance de l’art et des arts, l’ouverture aux autres, la tolérance et l’acceptation de soi et des autres :

 

« Ainsi, aimant et existant, vous cesserez d’être un monstre et vous vous engagerez sur le chemin de l’humanité. Un monstre, ce n’est qu’un homme a qui on a volé la raison, la pensée, l’âme et la lumière, l’amour…la musique. »

 

 

Célia Legentil