Cinq mélologues commandés par le Paris Mozart Orchestra

 

Philippe HersantPygmalion (c) Sandrine Revel

Pygmalion

Commande du Paris Mozart Orchestra (2017)

Avec Pygmalion, Jean-Jacques Rousseau inaugure le genre du mélologue à la fin du XVIIIème siècle. Le potentiel expressif de cette forme, donnant autant d’importance au texte qu’à la musique, inspire les compositeurs du Sturm und Drang, dont Georg Benda, qui écrit en 1779 un superbe Pygmalion sur le texte de Rousseau. En miroir au mélologue de Benda/Rousseau, le Paris Mozart Orchestra a choisi d’explorer les résonances contemporaines du mythe de Pygmalion en passant commande à Philippe Hersant d’un mélologue sur la ballade-romance de Goethe.

Illustrations de Sandrine Revel, Prix Artémisia de la BD 2016

Récitants : Natalie Dessay et Eric Genovese

Tournée en France 2017 | 2018

Edith Canat de ChizyEdith Canat de Chizy

Staël, peindre l’inaccessible 

Commande du Paris Mozart Orchestra (2016)

Pour ensemble instrumental et récitant
Quintette à cordes, flûte, hautbois, clarinette, clarinette basse et trombone
Récitants : Natalie Dessay / Tony Harrisson / Julien Frison / Suliane Brahim

Projection simultanée de tableaux de Nicolas de Staël et lecture d’extraits de sa correspondance

« La peinture et le parcours de Nicolas de Staël m’habitent depuis plus de dix ans. » Mon concerto d’alto Les rayons du jour, créé en 2005, lui était déjà consacré. A l’occasion de la récente parution de l’intégralité de la correspondance de Nicolas de Staël, je me propose d’évoquer, au fil de ces lettres et en 8 tableaux, le tragique itinéraire de ce peintre fabuleux. La question posée sera celle du destin de l’artiste et de l’aventure de la création. »
Edith Canat de Chizy | Grand Prix de l’Académie Charles Cros 2016, Présidente de l’Académie des Beaux-Arts 2017

Prochains concerts

Création mondiale : 6 mars 2017, Philharmonie Paris (concert réservé aux établissements scolaire) Informations
Salle Rossini, Paris 9e : 2 avril 2017  Informations
Saison de concerts pédagogiques dans les établissements partenaires Un Orchestre dans mon Bahut

Silvia ColasantiSilvia Colasanti

Orfeo

Commande du Paris Mozart Orchestra (2014)

Pour ensemble instrumental et récitant
Récitantes : Natalie Dessay, Maddalena Crippa, Suliane Brahim
Vidéo d’Axel Arno

Composée en 2009, Orfeo est une oeuvre passionnée et déchirante pour narrateur et ensemble de 10 musiciens virtuoses, d’après les Livres X et XI des Métamorphoses d’Ovide. L’histoire d’Orphée nous émeut car elle conte l’histoire d’un échec, celui de concilier les deux forces mystérieuses et primordiales de l’existence humaine – l’amour et la mort. Orphée est un héros moderne, humain et fragile, qui ne sait résister à sa passion. Le mythe explore aussi des thèmes chers aux hommes à travers les siècles : la brièveté de la vie et l’éternité de l’art ; le pouvoir de la musique face à la douleur ; le lien extraordinaire unissant l’homme et la nature. Fervent défenseur de ce mélologue éminemment évocateur et dramatique, le Paris Mozart Orchestra s’est produit dans Orfeo de Silvia Colasanti à la Cité de la Musique, à la Salle Rossini à Paris ainsi qu’au Festival de Macerata en Italie, avec des narratrices telles que Natalie Dessay, Maddalena Crippa et Suliane Brahim. Avec en toile de fond le film hypnotisant d’Axel Arno, Orfeo est un programme intense et introspectif, alliant mythologie, poésie, musique et images envoûtantes de paysages méditerranéens gorgés de lumière.

Festival Présences Féminines, Toulon
25 mars 2017

Tournée 2017 | 2018

Graciane FinziGraciane Finzi

Scénographies d’Edward Hopper

Commande du Paris Mozart Orchestra (2013)

Pour orchestre à cordes et récitant
Récitante : Natalie Dessay
d’après le roman Soleil dans une pièce vide de Claude Esteban
Projection de tableaux d’Edward Hopper

Dans ses écrits, Claude Esteban se met dans la peau des personnages des tableaux d’Edward Hopper et nous livre leurs pensées.

En tournée dans le cadre de Pictures of America

Fabio VacchiFabio Vacchi

Soudain dans la forêt profonde

Pour orchestre à cordes, percussions et récitant

Création française en décembre 2012 par le Paris Mozart Orchestra, sous la direction de Claire Gibault. Le Paris Mozart Orchestra a également enregistré l’oeuvre de Fabio Vacchi en décembre 2012