Texte "surprise" _ Concert pédagogique au lycée Georges Clemenceau Le minotaure

Le Minotaure

 

Chapitre 1 : Au commencement

 

Un monstre fabuleux est né, un monstre avec le corps d’un homme, un monstre avec la tête d’un taureau. Son nom est le Minotaure.

 

Le Minotaure est aussi grand et beau qu’un prince, avec de grandes mains et de grands pieds. Ses cornes sont grandes et brillantes comme le soleil et il a de grands yeux bleus comme le ciel.

 

Il se sent mal, il est triste, seul, sans amis. Depuis sa naissance, il est enfermé dans un  Labyrinthe, un lieu sombre, effrayant et silencieux, le couloir de la mort.

 

Le Minotaure aime  jouer, mais chaque fois qu’il accueille sept jeunes filles et sept jeunes hommes, ils ont tellement peur qu’ils s’allongent sur le sol et ne bougent plus.

 

Il attend la visite d’un jeune homme qui va venir le libérer de sa tristesse, en attendant qu’il arrive le Minotaure joue tout seul et imagine le visage de ses parents qu’il n’a jamais vu.

 

 

 

Chapitre2: Mauvais présage

 

Dehors, un jeune homme se prépare à affronter le minotaure, son nom est Thésée. Thésée veut vaincre le Minotaure pour Athènes, tout le monde est effrayé par le Minotaure c’est un monstre et pour le battre il a besoin d’aide.

 

Il trouve une jeune femme qui s’appelle Ariane, aussi belle qu’une fleur et gentille qu’un papillon. Elle est amoureuse de lui et accepte de l’aider, en échange Thésée lui promet à son tour de l’aimer.

 

Grâce  à un fil rouge, qu’Ariane tient en dehors du labyrinthe, Thésée l’accroche à son bras pour ne pas se perdre dans le labyrinthe pour tuer le monstre qui fait peur à tout le monde à Athènes.

 

 

Chapitre3: Adieu

 

 Aujourd’hui, le Minotaure sent qu’il va s’en aller, s’en aller très loin, grâce à son sauveur.

 

 

Thésée entre dans le labyrinthe avec le fil d’Ariane, c’est sombre et silencieux comme un trou noir, il entend des bruits avancer et là ! Il le voit celui que tout le monde rejette, le Minotaure. Il est grand, poilu, avec de grandes mains et de grands  pieds, c’est un monstre ! la tête, une tête de taureau et des cornes aussi longues que des épées.

 

 

Le Minotaure voit Thésée et comprend : Voici celui qui le sauve de sa tristesse.Thésée court vers le Minotaure avec une énorme pierre dans la main, il lui lance au visage pendant que le Minotaure crie de douleur, Thésée le voit si triste qu’il hésite à tuer le Minotaure mais celui-ci ne réagit pas, alors il court vers lui et lui plante son épée en plein cœur.

Ça y est le Minotaure est à terre ! Thésée court et s’en va suivant le  fil d’Ariane.  Ariane comprend qu’il a réussi et  serre le fil très fort, elle a peur et pense à Thésée.

 

 

Le Minotaure est sur le sol, froid et sale comme de la glace, il ne bouge plus. Il a très mal, il touche son cœur, des larmes coulent de ses yeux, il regarde vers le ciel, il y a de la lumière, le Minotaure n’est plus triste et seul, plus personne ne pense à lui..

Lentement, son cœur ralentit, il voit flou  et ferme les yeux, le Minotaure ne pense plus. Le monstre est mort ! Son âme part vers les champs Élysée, avec les héros. Un endroit avec du soleil, de la musique des fleurs, des fruits  et des papillons, un endroit où il n’y a pas de monstre, un endroit où il est heureux pour toujours.

 

 

 

Texte écrit par Lashuana Eyeng, 2nde 9.