Un ambassadeur au collège Chantereine !

14/12/2017

Après la neige, c’est Chantereine !

Après avoir quitté les flocons de neige qui ont tant diverti les élèves du bahut Albert Schweitzer de Soisy-sous-Montmorency, Claire Gibault et Adeline se remettent en route pour le Collège Chantereine.

Dans la cour, Valérie Mas, professeure de lettres modernes, Axel Dupont, professeur de musique, accompagnés de Kévin, nous attendent sourires aux lèvres. L’accueil chaleureux et le visage étincelant de cet élève de 3ème nous rappellent à quel point ODMB peut enthousiasmer ces jeunes ! Comme Kévin aurait pu le faire devant la porte de chez lui, il nous invite à entrer dans la grande cour du collège. Un petit rien qui en dit déjà beaucoup… Claire et Adeline entrent dans son univers…

 

Kévin ou l’intervention parfaite !

En salle de classe, à la manière d’un orchestre, les élèves sont placés en arc de cercle autour de Claire Gibault. Nous retrouvons Kévin, concentré, mais intimidé – oh non jamais ! – Claire intéresse les élèves lorsque qu’elle évoque le projet Pygmalion,  « Pygmalion est égocentrique ! », « Pygmalion est narcissique et il se croit parfait !! », « Une personne parfaite n’existe pas ! », voilà un dernier commentaire plein de maturité…

Puis, avec émotion, elle s’arrête un temps… raconte son enfance musicale, ses débuts dans le monde de la musique, la difficulté d’être une femme et une cheffe d’orchestre… Soudain, avec un timing que l’on pourrait croire programmé à l’avance, Kévin déclare avec un tact incroyable : « Une femme cheffe d’orchestre, une cerise sur le gâteau ! ». Son intervention est parfaitement choisie ! Après cela, ses camarades abandonnent encore un peu plus leur timidité et osent s’exprimer, « Madame, c’est difficile de diriger un orchestre ? », « Vous utilisez toujours votre baguette ? », « A quel âge avez-vous commencé à apprendre ce métier ? »


Un départ fleuri inattendu…

L’heure touche à sa fin, Kévin s’éclipse délicatement par la porte de la salle de cours. Claire Gibault a déjà remis son manteau, mais quelle surprise ! Le jeune homme revient, un bouquet dans les mains et le lui offre avec fierté, au nom de tous. Touchée, Claire souhaite immortalisé le moment en photo !

 

Petite confidence de fin…

Kévin et Valérie Mas nous raccompagnent jusqu’au portail. Valérie nous confie que ce curieux personnage de 3ème est un passionné des arts au sens large. En faisant venir le Paris Mozart Orchestra dans l’établissement, c’est un moyen de lui ouvrir les portes de la musique classique et de la créativité. Un jour peut-être, elles lui permettront de choisir la voie de la musique…